Rémi LaBarre

Par HeleneCaroline Fournier

Né en 1977 à Thetford Mines, Rémi LaBarre débute très tôt le dessin. C’est seulement en septembre 1994 qu’il réalise sa première peinture. Il utilise, depuis lors, l’acrylique et les techniques mixtes pour présenter un travail aux lumières d’ambiances feutrées dont on reconnaît les influences majeures : John Singer Sargent, peintre américain d’origine italienne né en 1856, Richard Schmid, peintre américain né à Chicago en 1934 et Zhaoming Wu, artiste chinois né en 1955 et qui vit présentement dans la Baie de San Francisco. Bien qu’influencé par ces artistes, Rémi LaBarre a su trouver sa propre identité picturale au coeur d’une palette épurée, d’un décor mettant en évidence des petits moments de la vie quotidienne, des portraits d’une incroyable vivacité d’expression, des scènes capturées sur le vif et des natures mortes qui exposent au grand jour tout le potentiel de cet artiste qui se démarque par son réalisme contemporain. Rémi LaBarre donne une texture particulière à ses oeuvres, optant pour un arrière-plan très sobre, très neutre, pour propulser, à l’avant-scène, tout le sujet mis en lumière par une finesse d’exécution. L’artiste autodidacte a néanmoins lu bon nombre de livres sur l’art et n’a jamais cessé de s’intéresser à ce qui se pratiquait ailleurs dans le monde. Ses oeuvres racontent une histoire et sont liées à des moments de vie; « des regards échangés, du verre qui a peut-être tout changé et du musicien qui a tout vu de la scène… » Rémi LaBarre présente ses oeuvres depuis les années 2000 dans des expositions personnelles et collectives, notamment : au « Festival Découvrarts » de Cap-Rouge depuis 2002, au symposium « Village en Arts » de Saint-Nicolas en 2004, au Restaurant « Le Berlin » de Thetford Mines de 2001 à 2004, au Café-bistro « L’Allongé » de Thetford Mines en 2008, au « Salon du printemps » de Longueuil en 2008, à la Galerie de la Bibliothèque Claude-Henri-Grignon de Longueuil en 2008, etc. On le retrouve également à la Galerie d’art Hemond-Audet située à Thetford Mines. Il est membre de l’AAPL (L’Association des Artistes Peintres de Longueuil). Parmi les gens qui ont un « LaBarre », on compte des auteurs-compositeurs-interprètes bien connus du Québec et des collectionneurs privés. L’évolution artistique de Rémi LaBarre est à l’image de sa personnalité. Elle s’est faite calmement et posément. Au rythme des années qui ont marqué son parcours, ses fonds ont changé, ses couleurs se sont harmonisées, le ton s’est tout doucement feutré dans une atmosphère paisible qui a, finalement, laissé place à toute la grandeur du pinceau si caractéristique de l’artiste. Aujourd’hui, après quatorze ans de recherche, il a enfin trouvé ses marques auprès du public québécois.

Article tiré de la revue L’ArtZoomeur (Dossier: Critiques d’art) vol. 1

2016-11-30T04:02:41-04:00

Archives