Nadine Busque présente l’exposition Éclosion

N adine Busque, née en 1979, est originaire de Québec. En 1998, elle termine un DEC en arts plastiques au Cégep de Sainte-Foy, en 2001, un BAC en arts visuels à l’UQÀM et, en 2004, une technique en métiers du verre. S’étant spécialisée en céramique et en moulage pendant ses études universitaires, ce sont des recherches visant à assembler à chaud des morceaux de verre à ses sculptures de céramique qui l’ont menée à la découverte du monde verrier.

Nadine Busque a gagné plusieurs prix et a reçu plusieurs distinctions pour son travail. Elle est lauréate du prix d’arrondissement de la Cité au Concours d’œuvres d’art de la Ville de Québec 2007 dans la catégorie artistes professionnels. Elle est finaliste 2005 au 10e Prix François Houdé, décerné annuellement par la Ville de Montréal et le Conseil des métiers d’art du Québec. Elle est récipiendaire 2004 de la 10e Bourse Houdé-Mendel qui lui a permis d’utiliser gracieusement un four pour la pâte de verre et le thermoformage en 2004 et 2005. Cette même année, elle est finaliste pour le Projet St-Malo/Brouage; un projet franco-québécois qui consistait en un projet d’animation à St-Malo ainsi qu’une exposition à Brouage subventionnée par le syndicat mixte pour la restauration du site historique de Brouage en France. Toujours en 2004, elle est finaliste au Concours pancanadien pour les étudiants en verre, organisé par la Galerie Elena Lee de Montréal. L’artiste sculpteure-verrier est membre du Conseil des Métiers d’art du Québec (CMAQ) depuis 2004, du Glass Art Association of Canada (GAAC) depuis 2003 et du Glass Art Society (GAS) depuis 2002. Ses nombreuses expositions l’ont conduite au Québec, en Ontario, en Alberta, en Colombie-Britannique, mais aussi aux États-Unis (Seattle, Philadelphie, etc.) et en France (La Rochelle, Brouage, etc.).

Du 4 au 27 août 2011, elle présente « Éclosion », une exposition comportant une dizaine d’œuvres murales composées de plusieurs plans superposés de verre et de textile. « Le verre comporte parfois des images sérigraphiées et émaillées, parfois des images dépolies à l’acide », nous dévoile l’artiste en parlant de ses pièces. « En ce qui concerne le textile, j’ai intégré des plans de tissu rembourré et cousu ou brodé, de même que des arrière-plans de tissu brodé ou de laine feutrée ». Nadine Busque, qui aime bien parler des techniques qu’elle emploie dans son travail, préfère cependant que le public interprète lui-même le contenu des pièces qu’elle exposera, que guider la lecture de ces dernières en élaborant sur les sujets qui sont à l’origine de leur création. L’artiste s’attarde sur ses pièces dont la texture et la composition sont variées. Les œuvres qu’elle nous présente dans cette exposition se situent entre l’abstraction et la figuration et visent une expérience purement esthétique de l’art. En effet, l’intérêt principal de cette nouvelle série de pièces se trouve dans les techniques et les matériaux employés, de même que dans la composition, les textures, les formes, les techniques et les couleurs. Le vernissage aura lieu le 4 août de 17 h à 19 h. Le public est donc invité à la Maison de la Culture de L’Ancienne-Lorette, située au 1268, rue Saint-Paul, afin de découvrir cette artiste exceptionnelle et son travail. L’entrée est gratuite.

2016-11-30T04:02:39-04:00

Archives