LO en duo

Par HeleneCaroline Fournier

LO, cet artiste peintre de Cap-Rouge qui s’est vu décerner en novembre 2007 le titre d’« Académicien » par l’Académie Internationale des Beaux-Arts du Québec (AIBAQ) ainsi que Le Grand Prix de Peinture du CIAAZ en mars 2008, signe sa dernière exposition de l’année au resto-galerie Le Gwalarn, situé au 1480 rue Provancher à Cap-Rouge. Une exposition en duo avec une autre artiste de Cap-Rouge qui se tiendra du 28 novembre au 31 décembre 2008. Il expose de façon permanente dans plusieurs galeries de Québec et de Montréal dont la Galerie d’art Jacques-Cartier à Cap-Rouge, la Galerie Kréarto dans le Vieux-Québec, la Galerie d’art Sélecte à Loretteville ainsi qu’à la Galerie Le Bourget à Montréal, ce qui ne l’empêche pas d’exposer en Europe et aux Etats-Unis dans des salons internationaux d’art contemporain et dans certaines galeries d’art en Europe. Il est devenu membre de l’Institut des Arts Figuratifs (IAF) en 2008 et sera président d’honneur lors d’une exposition internationale en 2009 qui se tiendra à Québec. Cet artiste de niveau international expose occasionnellement dans les endroits publics tels que les bibliothèques de la ville de Québec, la galerie du Grand-Théâtre de Québec, les marinas, les clubs de Yacht, les boutiques, les halls d’hôtels, etc. Pour lui tous les lieux publics sont susceptibles de l’intéresser car ils offrent le contact direct avec le public avec qui, quand l’occasion se présente, il discute passionnément de navigation et du majestueux fleuve Saint-Laurent ; sa source d’inspiration depuis qu’il vit au Québec. Il célèbrera ses vingt ans de carrière en 2009.

Un duo

L’exposition en duo qui se déroule présentement au resto-galerie Le Gwalarn présente des oeuvres récentes dont certaines qui n’ont jamais été exposées à ce jour. L’artiste, malgré le nombre impressionnant d’expositions annuelles, se fait un point d’honneur à toujours présenter de nouvelles pièces à chacune de ses expositions. Il lui arrive même de terminer ses toiles la veille de l’accrochage. Quelques-unes de ses oeuvres ont nécessité pas moins de 100 heures de travail et leurs dimensions varient généralement entre 12 x 24 pouces et 24 x 48 pouces. Ses formats de prédilection restent les 30 x 36 pouces. De grands formats direz-vous, mais par rapport à ce qu’il peignait en France, ce sont là de bien petits formats ! La restriction des galeries d’art et de certains lieux d’exposition a obligé l’artiste à restreindre ses dimensions de toile et à pratiquer sur des formats qu’il n’aurait  jamais utilisés avant de vivre au Québec. Maintenant que l’habitude est ancrée en lui, il est aussi confortable devant les petites que les grandes toiles. Certaines scènes nécessitent néanmoins le grand format et LO est comme un poisson dans l’eau quand l’occasion lui est donnée de s’exprimer sur du gigantesque. Sa prochaine exposition se tiendra du 21 janvier au 1er février 2009 dans une exposition collective sur le thème « Ambiances et scènes d’hiver » à L’espace contemporain galerie d’art (313 rue Saint-Jean à Québec). Il y exposera trois oeuvres dans le plus pur style hyperréaliste.

Article tiré de la revue L’ArtZoomeur (Dossier: Critiques d’art) vol. 1

2016-11-30T04:02:42-04:00

Archives