L’espace de Suzanne Lavigne

Critique du travail de l’artiste Suzanne Lavigne

 

Le travail de Suzanne Lavigne a grandement évolué au cours des années. La facture de l’artiste est toujours reconnaissable du premier coup d’oeil, mais son style a changé.

Ses sujets sont devenus plus épurés, utilisant l’espace comme élément primordial de composition qui sait tant parler aux contemplateurs. Des paysages en cascade aux paysages sous globes de verre, elle est passée aux paysages marqués par une plus grande dimension spatiale, voire spirituelle. Sa technique s’est adaptée à certaines contraintes physiques. Elle peint de plus en plus avec les doigts et au couteau à peindre pour mieux sentir la matière. La progression est remarquable pour qui la suit depuis des années. L’artiste, toujours inspirée par la nature, a invité dans ses paysages quelques silhouettes qui ont pris leurs marques à travers une grande sensibilité et une narration subtile, maintenant axée vers les contrées asiatiques; peut-être japonaises, peut-être chinoises. Ainsi, il n’est pas rare de saisir quelques moines bouddhistes au sein d’un paysage onirique dont l’atmosphère pousse à la méditation. Elle puise dans l’inspiration quelque chose d’intangible, mais de profondément réel à la fois. La dimension zen a intégré son travail tout en douceur, à l’image de l’artiste, en paix avec elle-même et en paix avec son art.

Les images sont diffusées avec le consentement de l’artiste
Suzanne Lavigne

2018-10-09T09:52:28+00:00

Archives