La thématique du cheval de Réjane Tremblay expliquée par l’herméneutique de l’art

Une thématique expliquée par HeleneCaroline Fournier, experte en art et théoricienne de l’art.

 

Les psychanalystes ont fait du cheval le symbole du psychisme inconscient ou de la psyché non-humaine, archétype voisin de celui de la Mère, mémoire du monde ou de celui du temps, puisqu’il est relié aux grandes horloges naturelles. Le cheval n’est pas un animal comme les autres. Il est monture, le véhicule, le vaisseau, et son destin est donc inséparable de celui de l’homme. Les traditions, les rites, les mythes, contes et poèmes qui évoquent le cheval sont nombreux. Le cheval, de par son pouvoir de clairvoyance, sa connaissance de l’autre monde, joue également un très grand rôle dans les cérémonies extatiques. Coursier et cavalier sont intimement unis. Le cheval instruit l’homme, c’est-à-dire que l’intuition éclaire la raison. Le cheval a des secrets, il se dirige d’une façon juste. On peut même dire qu’il représente la sublimation de l’instinct. Le cheval éveille l’imaginaire, comme il éveille la nature, au moment du renouveau. Pour l’artiste, le cheval est l’un de ses animaux préférés, symbole de force, de puissance, de jeunesse, mais aussi d’élégance et de majesté. Le cheval passe avec une égale aisance de la nuit au jour, de la mort à la vie, de la passion à l’action. Il relie les opposés dans une manifestation continue. Il est essentiellement manifestation; il est vie et continuité, par-dessus la discontinuité de notre vie et de notre mort. Ses pouvoirs dépassent l’entendement; il est merveille et il ne faut pas s’étonner que l’homme l’ait si souvent sacralisé, de la préhistoire à aujourd’hui. Dans sa pratique artistique, Réjane Tremblay, le dessine sous les traits d’un ami, d’un amant, tranquille, paisible. Dans ses aquarelles, il n’est jamais fougueux ou sauvage. Il incarne plutôt une noblesse d’esprit et une intelligence tempérée où l’oeil a une place importante à jouer. L’oeil est l’organe de la perception visuelle et symbole de la perception intellectuelle. Il est très rare de voir le cheval de face, il est présenté dans les aquarelles de Réjane Tremblay, de profil ou de trois-quart de face ne montrant qu’un seul oeil. L’oeil capte le regard et une relation intuitive est créée à travers le contact visuel. Il brille, il scintille, il s’éteint ou s’irradie. L’oeil a toujours eu une aura magique. Il reçoit et émet de la lumière, regarde vers l’extérieur et l’intérieur; c’est une fenêtre sur l’âme et sur le monde. Il révèle et perçoit. Perçant, il voit au travers du regard de l’autre. Dans les aquarelles de Réjane Tremblay, l’oeil du cheval est tourné sur le temps, l’éternité. ll échange un regard perçant du discernement et de l’éblouissement de la conscience, dans une expression de la sensibilité du coeur de l’artiste qui l’immortalise.

SUR INTERNET

www.artzoom.org/rejanetremblay

Aquarelle de Réjane Tremblay

2021-03-16T20:34:34+00:00

Archives