Figuration narrative du quotidien

Par HeleneCaroline Fournier

Josée Gauthier, née au Canada en 1967, dessine depuis son enfance. Toute petite, elle ignore poupées et jeux de toutes sortes pour s’emparer de ses crayons et papiers à la moindre occasion afin de s’inventer mille et un personnages. Elle oriente ensuite ses études en art et communication, en photographie, en graphisme ainsi qu’en multimédia. Ses débuts professionnels en arts visuels ont été l’illustration et la bande dessinée. Par curiosité, elle s’aventure à la découverte des différents médiums variant selon le thème et le support choisis. Finalement, elle démontre un intérêt plus particulier pour l’acrylique, qu’elle préfère davantage pour ses possibilités dont sa rapidité de séchage et sa texture. Elle s’exprime à travers des personnages colorés. Elle s’inspire de gens qui croisent son chemin, de scènes touchantes, comiques ou qui attirent simplement l’attention. Bien que la figuration narrative soit rattachée généralement à la nouvelle figuration ou au pop art (avec moins d’idéologie et plus de traitement de l’anecdote), l’ensemble des oeuvres de Josée Gauthier se rattachent incontestablement aux scènes du quotidien qui nous font du bien, nous font sourire ou encore nous font nous replonger dans nos souvenirs. Ses oeuvres sont suggestives, évoquant des scènes remplies d’humour et de tendresse dans lesquelles les émotions sont traduites par des scènes épurées. Elle ne nous présente qu’une partie de ses sujets ou les laisse simplement sans visage. Elle accorde une grande importance à l’imagination du spectateur qui a tout le loisir d’imaginer leur expression.

« Dans mes tableaux ce n’est pas vraiment l’identité du personnage qui importe, mais bien la scène dont il fait partie… Ma démarche vise à laisser au public toute la liberté d’offrir aux personnages, une identité, une émotion et un visage qui leur sont familiers, dans des scènes qui les toucheront et les feront sourire. En réalité, mes personnages ne sont pas SANS visage, mais possèdent plutôt plus de CENT visages ! » Josée Gauthier a participé à plus de soixante-dix expositions depuis l’an 2000 dont quatre en Europe et une en Malaisie. Ses oeuvres font partie de collections privées et publiques au Canada, aux États-Unis ainsi qu’en France, dont : la Ville de Rosemère, L’Université du Québec à Hull et le Musée de Berre-les-Alpes en France. En 2006, elle a exposé pour la première fois en France, à Berre-les-Alpes, à la Galerie du Vieux Presbytère. En 2007, elle a exposé en France et en Belgique, notamment aux Estivales de l’Art de Longlaville (France), au Salon International d’Art Contemporain d’Art Zoom (France) puis au Salon International d’Art Contemporain de Libramont (Belgique) avec Galerie Art Zoom qui l’a représentée en 2007 sur le territoire européen. En 2008, elle participe à La Grande Exposition Internationale d’Art Zoom à L’espace contemporain, une galerie d’art à Québec où une critique d’art laissera dans le catalogue d’exposition une pensée bien optimiste sur la carrière déjà prometteuse de cette artiste de Rosemère. Pour Josée Gauthier, un artiste est quelqu’un qui explore et utilise pleinement et librement sa créativité peu importe son médium. « L’artiste crée avec comme seul guide, son âme, son intuition et ses émotions ». Être artiste est définitivement une façon d’être qui engendre une vocation et un mode de vie et, selon l’assiduité et la persévérance, soit un métier ou une carrière. Les artistes apportent, selon elle « la couleur, une ambiance, un goût dans la vie des gens tout en étant un peu marginal. Certains vivent très bien et sont reconnus tandis que d’autres resteront dans l’ombre malgré toute la beauté qui émane de leurs créations ». Selon Josée Gauthier, il y a donc très peu de différence entre un homme et une femme artiste. Être artiste correspond plutôt à un sentiment, à un petit quelque chose de spécial qui transparaît dans leur manière d’être, qui se dégage de leur personnalité. La clé de son succès réside dans le coeur, les efforts et la conviction. « J’ai besoin de créer pour vivre et j’ai choisi d’en faire carrière. Donc, j’y mets simplement tout mon coeur ».

Lire l’article de la revue L’ArtZoomeur (Dossier: Les artistes d’aujourd’hui) en pdf

2016-11-30T04:02:43-04:00

Archives