Des Lorrains à Québec

D epuis la toute première édition, en 2008, de La Grande Exposition Internationale d’ArtZoom, organisée annuellement en mars à Québec, l’événement a vu défiler plusieurs présidents d’honneur de la région de Longwy. Les deux premiers présidents d’honneur ont été Jean-Luc Curabet (de Longwy) en 2008 et LO (originaire de Gorcy) en 2009. Cette année, cette distinction revient à Bernard Hild de Mont Saint-Martin. Ce dernier entamera d’ailleurs sa vingtième exposition au Canada en participant à ce rassemblement d’art contemporain, unique en son genre. L’exposition internationale est la seule manifestation hors musée qui présente des artistes de trois continents différents et qui est organisée dans une galerie d’art par une commissaire d’exposition. D’autres Lorrains ont participé et participent à cet événement annuellement. En 2009 et 2010, Marie-Françoise Sztuka, de Villers-la-Montagne, y présentait ses peintures, alors que cette année, un nouvel artiste lorrain, Thierry Caland de Ville-Houdlémont, sera en exposition, présentant sa série de photographies intitulées En passant par La Lorraine. Notons au passage la présence de SOPHIA (Sophie Rein) de Schrassig qui représente pour cette édition 2011 le Grand-Duché de Luxembourg. Au total, dix-sept artistes exposeront du 22 au 27 mars à Québec.

Du 8 avril au 8 juin, un second événement international, dans une autre région du Québec présentera quinze artistes dont trois Lorrains. Cette fois-ci, Marie-Françoise Sztuka exposera aux côtés de LO et de Thierry Caland lors de la première édition de l’Internation’ART à Roberval. L’événement est co-organisé par Art Total Multimédia, la Ville de Roberval, Caroline Houde Galerie ainsi qu’avec la collaboration du Salon du Livre du Saguenay-Lac-Saint-Jean. Albert Millaire, auteur et comédien québécois, sera le conférencier invité.

La présence de Lorrains dans ces deux événements s’explique par le fait que le Collectif International d’Artistes ArtZoom (CIAAZ) a été fondé en 1997 à Longwy et que deux des trois fondateurs sont partis vivre à Québec d’où ils continuent à faire rayonner l’art d’ici et d’ailleurs.

Paru le 20 mars 2011 dans le Républicain Lorrain – version numérique disponible en pdf

2016-11-30T04:02:39-04:00

Archives