Chantal Brunelle

Par HeleneCaroline Fournier

Chantal BRUNELLE est née à Trois-Rivières, en décembre 1963. Après avoir expérimenté plusieurs médiums, c’est la peinture qui a finalement retenu toute son attention car, pour elle, c’est une question de survie ! L’expression par le biais de ce médium est un besoin vital; un refuge dans lequel elle aime se blottir et auquel elle consacre tout son temps. C’est à partir de 1988 que la création commence à se manifester. Au départ, il ne s’agissait que d’une gestuelle spontanée et énergique, ce qui donnait des abstractions au couteau où l’on reconnaissait malgré tout quelques formes animales. Depuis l’an 2000, sa peinture a pris une nouvelle direction. On y retrouve toujours quelques vestiges d’abstraction à l’intérieur d’une forme plus surréaliste, laissant apparaître sur la toile des animaux déformés, réinventés, sortant de « on ne sait quel drame »; peut-être une clé du subconscient qui cherche à faire écho à son propre vécu. Ses sujets ont toujours été les animaux qui la fascinent par leur forme, leur pureté, leur beauté naturelle, laissant transparaître des émotions de joie, de tristesse, de peur, de colère… Placés dans un environnement neutre et sombre, avec leurs corps lumineux, ils prennent tout l’espace pictural, leur redonnant ainsi toute leur grandeur. Cette gestuelle, libre et dénuée d’artifice, laisse parfois l’amateur d’art songeur. En effet, dérouté, il peut chercher un sens à ce qu’il voie, mais l’univers de Chantal Brunelle est un univers onirique dont il ne faut pas décortiquer de façon purement mécanique. Il n’y a qu’un code à utiliser: celui de l’émotion primaire devant ses oeuvres, celle qui supplante toutes les explications qui pourraient être plus intellectuelles. Il ne faut donc pas chercher à comprendre, il faut se laisser envahir ! Son univers est doux et paisible, comme celui de ses animaux qu’on caresse du regard, qu’on voit « vivre » d’une certaine façon sous le regard maternel qu’elle porte sur ces petits êtres qui peuplent son environnement. Chantal BRUNELLE vit et dort avec sa peinture. Elle dit s’accommoder d’espace restreint en autant qu’elle puisse mettre de la musique pour peindre et se sentir libre, loin des responsabilités trop sociales. La peinture est le cadre et la toile de fond est sa vie, son quotidien… c’est par la peinture qu’elle se dévoile le plus ! Elle expose au niveau international depuis juin 2006, avec plus d’une quinzaine d’expositions à l’étranger en moins de deux ans, ce qui est exceptionnel en soi pour une artiste de la Ville de Québec.

Critique d’art: Chantal BRUNELLE est une artiste qui aura une valeur nettement supérieure dans les prochaines années et qui a une carrière déjà toute tracée au niveau international, selon l’appréciation du public, des médias et des professionnels du milieu artistique qui l’entourent et qui la soutiennent dans sa carrière.

Tiré du catalogue de La Grande Exposition Internationale d’ArtZoom 2008

2016-11-30T04:02:44-04:00

Archives