Petits lieux de rassemblement

Isabelle Lockwell est née en 1971 à Québec. Elle a étudié en arts plastiques au Cégep de Sainte-Foy et à l’Université Laval dont elle est sortie diplômée, en 1994, d’un Baccalauréat en arts plastiques et, en 1997, d’un Baccalauréat en enseignement des arts plastiques et de la musique. “L’amour de la peinture m’a amenée à me former dans ce domaine” explique l’artiste qui pratique maintenant son art à temps plein. Sa première exposition collective remonte à 1990, à la Salle Albert-Rousseau, alors qu’elle était étudiante. Ensuite, elle a exposé à la Galerie du Pavillon Bonenfant, à la Galerie du Trait-Carré, à la Galerie du Palais Montcalm, à la Galerie Bellanger-Girardin, etc. Sa première exposition personnelle a lieu en 2002 au Café du Clocher Penché à Québec. Depuis, elle a multiplié ses expositions en faisant des solos, des duos et des expositions collectives à Québec, Montréal et Toronto. Elle fait en moyenne 5 à 6 expositions par année. Sa discipline principale est l’acrylique sur bois et sur toile. “J’aime la vérité et l’authenticité dans toutes les formes d’art que je fréquente. J’aime l’art qui éveille le recueillement et les élans de vie“, nous apprend Isabelle Lockwell à travers ses oeuvres qui sont une invitation au rêve, à la joie et à l’exubérance. Le travail de l’artiste est à la croisée des chemins, proposant un itinéraire inusité, un point de départ vers un ailleurs et une façon de se découvrir soi-même. Les sentiments qu’on peut ressentir face à ses oeuvres, pour peu qu’on se laisse envahir par elles, nous rapprochent de nous-mêmes et, par la même occasion, des autres. “C’est la façon que j’ai trouvée pour communier avec mes semblables“. Par la voie de l’art pictural – la peinture – elle propose une visite guidée au pays des sentiments. Elle souhaite que le visiteur se laisse prendre au jeu et participe “émotionnellement” à la perception de ce qu’elle a voulu partager avec nous par cette exposition qui est une façon merveilleuse de trouver un sens à l’existence humaine. “La culture est l’instrument qui permet à un peuple d’exprimer son identité collective” et c’est par la peinture qu’Isabelle Lockwell exprime son identité; se dévoile au public. Plusieurs de ses œuvres sont également visibles sur son site : www.isabellelockwell.com

Son exposition “Petits lieux de rassemblement” sera présentée du 2 au 27 novembre 2011 à la Maison de la culture de L’Ancienne-Lorette, située au 1268 rue Saint-Paul. Le vernissage se tiendra le jeudi 3 novembre à 17 heures. Un café-rencontre avec l’artiste aura lieu le dimanche 13 novembre à 13h30. L’entrée est gratuite. C’est un rendez-vous à ne pas manquer.

Article publié dans le Journal de L’Ancienne-Lorette, édition novembre 2011

2016-11-30T04:02:39-04:00

Archives