Les réalités controuvées d’un artiste

C laude La Rivière, né à Québec en 1959, vit à Saint-Augustin. Depuis 2003, l’artiste croque et un compose des images. Ce photographe combine la photographie traditionnelle et l’art numérique. Il pratique son art avec passion. Ayant besoin de créer, il est poussé par une insatiable envie d’inventer de nouvelles images qui soient, à la fois, équilibrées et esthétiques. Le cadre est toujours harmonieux, les détails soignés et le tout sont l’œuvre d’un perfectionniste.

Il a exposé en début d’année à la galerie d’art du Grand Théâtre de Québec, il expose du 1er au 24 avril à la Maison de la culture de L’Ancienne-Lorette et exposera les 1er et 2 octobre 2011, dans le cadre du Festival des Rencontres Photographiques du Genevois (RPG), à St-Julien en Genevois (France). Plusieurs prix lui ont été décernés dont une mention (prix du jury) de Zoom sur Québec et par la Société de mise en valeur de la Maison O’Neill en 2008.

Ses œuvres, ses inspirations

« La fantaisie règne dans mes productions, 90 % de celles-ci sont retouchées, voire même métamorphosées » explique le photographe qui n’a pas assez de vingt-quatre heures dans une journée pour concrétiser tous ses projets. La combinaison de différentes images, dans différents contextes, lui assure une immense possibilité de création visuelle. Ses sujets de prédilection sont souvent les éléments de la nature.

Les « Réalités Controuvées » représentent des photographies fusionnées dont les situations sont réinventées. L’artiste compose l’irréel à la manière des Surréalistes. Ses inspirations artistiques sont d’ailleurs Maurits Cornelis Escher, Thomas Barbey et Salvador Dali. Leur étincelle de folie, leur côté éclaté et leur immense univers imaginaire sont trois éléments que ces artistes ont en commun et qui ont séduit l’artiste qui s’est tout naturellement reconnu en eux. « Par le médium utilisé, l’approche et le traitement, c’est de Barbey que j’ose me sentir le plus près ». Ces artistes lui ont légué une étincelle, une lumière, un phare : le pouvoir de l’imaginaire et du rêve.

Ses œuvres sont disponibles sur Internet, sur les sites :
www.treklens.com/members/soundsangels et www.claudelariviere.com

Son exposition

Du 1er au 24 avril, Claude La Rivière exposera vingt-deux photographies imprimées sur toile dans son exposition intitulée « Réalités Controuvées » qui se tiendra à la Maison de la culture de L’Ancienne-Lorette, située au 1268 rue Saint-Paul. Le vernissage aura lieu le samedi 2 avril, de 14 heures à 16 heures, en présence de l’artiste. Des visites guidées seront proposées par l’artiste le samedi 9 avril et le dimanche 10 avril, à 13 heures et à 14h30. Les laissez-passer pour ces visites sont disponibles à la Maison de la culture sur les heures d’ouverture, du mercredi au dimanche entre 13 heures et 16 heures. Les intéressés peuvent réserver par téléphone au 418-877-3517 ou par courriel à mcal@videotron.ca

Article publié dans Le Journal de L’Ancienne-Lorette, avril 2011

2016-11-30T04:02:39-04:00

Archives