L’art brut, un pur produit du freestyle

Critique sur le travail de Pierre Poulin

Pierre Poulin est un Outsider, c’est-à-dire qu’il est étranger à l’art traditionnel et aux nombreux codes artistiques et esthétiques qui régissent le milieu de l’art. Il s’est libéré de l’académisme et de ses règles pour ne plus tenir compte des codes, des canons artistiques, de l’évolution du monde de l’art, du marché de l’art ou des règles de base que l’on enseigne à l’École des Beaux-Arts. Son art est brut, singulier, inclassable. Il est un « hors normes » ; un pur produit d’un freestyle qui n’est pas sans rappeler le sport (le ski acrobatique) dans lequel il a performé à une certaine époque de sa vie et qui, par extension, revêt l’image du saut dans les airs, à la rencontre de l’espace sans frontière.

Depuis ses débuts en peinture, il crée un art spontané, sans prétention et sans démarche intellectualisée. Il est libre comme le vent qui souffle sur la montagne. Pierre Poulin exprime ses émotions, l’énergie de son vécu, le fruit de son imagination. Il s’affranchit des contraintes, autant dans les outils qu’il choisit que dans les supports qu’il utilise. Son processus de création est néanmoins conscient et volontaire, mais le chemin pour parvenir au résultat final est un méandre d’énergie canalisée, de formes émergentes, de silhouettes fragmentées, de mouvements tourbillonnants, de matière picturale étalée et sculptée. La liberté de son exécution reste loin des normes du bon goût ou du mauvais goût. Ici, les conventions sociales s’effondrent. Aucune normalité ne plane à l’horizon. Il peint et dessine l’énergie brute, primaire, vitale, utilisant des couleurs flamboyantes et vivantes qui nous donnent le vertige.

Les images ont été postées avec l’accord de l’artiste
Pierre Poulin

2018-08-04T00:25:45+00:00

Archives