Journées de la culture

Les Journées de la culture se déroulaient cette année les 25, 26 et 27 septembre 2009 un peu partout au Québec. Au menu, des activités culturelles gratuites à saveur locale. Pour une treizième année consécutive, les Journées de la culture ont contribué au rapprochement entre les arts, la culture et la population. Le thème de cette année était « Culture à volonté », la campagne de promotion 2009 s’est étendue à l’échelle nationale sous diverses formes: imprimés, pub à la télé, pub à la radio, présence sur Internet et dans les réseaux sociaux. Depuis 1997, les Journées de la culture contribuent à valoriser et à renforcer les efforts de démocratisation de la culture au Québec. Cette manifestation unique en Amérique offre gratuitement à la population des activités participatives de découverte et d’appréciation des arts et de la culture. Trois jours de festivités culturelles qui se tiennent annuellement la dernière fin de semaine du mois de septembre. La réalisation de cet événement, orchestrée par Culture pour tous, a été rendue possible grâce à l’engagement de plus de 8000 artistes et organismes culturels qui mettent sur pied des milliers d’activités et de rencontres.

Atelier de Lyne Lafontaine

Cette année, notre choix s’est posé sur la Maison des arts et de la culture de L’Ancienne-Lorette (Québec-Canada) qui avait un programme élaboré d’activités culturelles et qui proposait entre autres un parcours de huit ateliers ouverts au public dispersés dans la ville de L’Ancienne-Lorette, parmi lesquels l’atelier de Lyne Lafontaine situé au 1767 rue Turmel. L’artiste lorettaine qui exposera du 3 au 29 novembre à la Maison des arts et de la culture (1) nous a détaillé les étapes du marouflage sur bois et des avantages reliés à ce type de support. Lyne Lafontaine qui est membre de l’IAF (Institut des Arts Figuratifs) et de l’AACAL (Association des Arts et de la Culture de L’Ancienne-Lorette) nous a livré quelques-uns de ses secrets. Entre ses sublimes études de nu et ses peintures à l’univers si caractéristique, nous ne savions plus où poser les yeux tellement il y avait de détails à découvrir. Notre rencontre a été des plus agréables et les Journées de la culture ont été le prétexte pour oser s’aventurer dans un lieu qui, malgré tout, reste l’espace de création intimiste d’un artiste. Cette rencontre avec Lyne Lafontaine était une activité parmi des miliers d’autres qui se déroulaient aux quatre coins de la province. L’an dernier, plus de 300 municipalités du Québec avaient participé à l’événement comptabilisant au total quelques 350 000 visiteurs.

Atelier de Lyne Lafontaine

(1) Un article intitulé « Les Fabulations de Lafontaine » sera publié à la fin octobre.


2016-11-30T04:02:45-04:00

Archives