Elisabeth Painchaud

Un grand « chœur » musical

N ée aux Iles-de-la-Madeleine, Madame Elisabeth Painchaud est issue d’une famille de onze enfants dans laquelle sa mère était pianiste et son père chanteur. La musique a donc bercé l’artiste dès sa plus tendre enfance. « Nous nous intéressions à plusieurs genres, mais la musique classique, l’opéra et même le « ragtime » faisaient partie de nos préférences » explique l’artiste en parlant de ses frères et de ses sœurs. A l’âge de quinze ans, Elisabeth quitte sa famille pour suivre ses études à Québec. Elle s’installe à L’Ancienne-Lorette chez un oncle et une tante, où elle va y vivre jusqu’en 1960, année de son mariage avec Monsieur Guy Montreuil (lui même originaire de L’Ancienne-Lorette).

On aperçoit l’artiste pendant une douzaine d’années comme organiste à l’église, accompagnatrice au piano pour les débutantes en ballet classique, bénévole à la Saint-Vincent-de-Paul, bénévole auprès des malentendants, etc. Madame Elisabeth Painchaud et son époux sont très actifs au sein de leur communauté.

Parmi les nombreuses activités qui l’ont occupée au cours de sa vie, elle a composé de la musique, écrit des paroles de chansons, fait l’harmonisation et l’accompagnement pour le « Chœur de l’Écoute » dirigé par Madame Huguette Gingras au profit des personnes atteintes de surdité et s’est beaucoup impliquée dans la chorale « Les Chœurs d’Or », la chorale des Aînés de sa ville, en tant qu’accompagnatrice et directrice. Elle est d’ailleurs l’auteur de deux comédies musicales qui ont été jouées à L’Ancienne-Lorette.

En 1971, l’artiste a eu l’occasion de faire partie d’un orchestre de cinq musiciens après quoi elle a formé son propre ensemble musical : Le « Trio Lise Montreuil ». Le trio a pris naissance lors des fêtes du 300e de L’Ancienne-Lorette. Cet ensemble est resté actif pendant ving-cinq ans. Les membres du groupe ont parcouru toute la région de Québec, le comté de Portneuf et se sont produits dans Charlevoix, notamment au Manoir Richelieu. Pendant ce temps, Mme Elisabeth Painchaud donnait également des leçons d’orgue populaire à de nombreux éléves. Le « Trio Lise Montreuil » a fait de la musique pour les mariages, les anniversaires, les soirées du Carnaval lors des couronnements des duchesses, etc.

Attirée également par la poésie, Madame Elisabeth Painchaud a composé plusieurs poèmes qui ont été mis en musique et qui ont été publiés aux Iles-de-la-Madeleine grâce à sa sœur, Madame Yolande Painchaud, directrice du centre culturel des Iles. Plusieurs de ses pièces ont été interprétées en concert par la chorale « Au cœur des Iles ». En 1994, elle a été invitée en entrevue au Canal Télécom 9. Elle a également eu l’honneur de voir l’une de ses compositions retenue pour être diffusée dans le cadre de l’émission « La petite séduction » à Radio-Canada. L’émission, avec Marie-Josée Taillefer, a été diffusée à partir des Iles, le 22 juillet 2009. La chanson « Grande Entrée », dont elle a composé les paroles et la musique, a été interprétée comme chant d’accueil par une chorale des Iles.

Aujourd’hui, à 70 ans, elle est membre de l’association des arts et de la culture de L’Ancienne-Lorette. « *Par delà les caps et par les rochers, et par les ruisseaux et par les lagunes », elle nous fait découvrir son « île bleue aux lunes dorées »; la terre chérie de son enfance.

*extrait d’un poème de Madame Elisabeth Painchaud

Tiré du Journal de L’Ancienne-Lorette, édition décembre 2009

2016-11-30T04:02:41-04:00

Archives