Du Québec à la Belgique

E n mars et avril dernier, Le Républicain Lorrain, quotidien français, saluait LO avec deux articles illustrés. Cet artiste lorrain qui vit depuis décembre 2000 au Québec avait reçu un autre grand prix de peinture au Canada (vote du public) lors de La Grande Exposition Internationale d’ArtZoom. Même absent de sa France natale, LO continue à faire couler de l’encre dans les journaux de son pays d’origine. L’artiste qui vit à Cap-Rouge est présentement en exposition à plusieurs endroits dans le monde. Il aura eu un début d’année remarquable. La suite qui s’annonce pour les six prochains mois sera un chassé-croisé d’expositions collectives, ne lui laissant que peu de temps libre. LO est un habitué des expositions multiples car il fait en moyenne une vingtaine d’expositions par année, dans cinq pays, sur deux continents à la fois. La gestion est d’autant plus difficile qu’il doit maintenir une stabilité et un renouvellement constant de ses œuvres sur le continent européen tout en produisant pour ses nombreuses expositions au Canada. D’ailleurs, on le retrouve en exposition, en ce moment jusqu’au 6 juin, au 25e anniversaire de l’IAF, à la Galerie Louise-Carrier à Lévis, aux côtés de 58 autres artistes de l’Institut des Arts Figuratifs. Il terminera le 8 juin une longue exposition internationale à Roberval et sera présent, les 4 et 5 juin, au Festival Découvrarts dans le Vieux-Cap-Rouge. Du 3 juin au 11 septembre 2011, on le verra parmi les exposants du Musée Laurier, au pavillon de l’Hôtel des Postes à Victoriaville. Plusieurs autres expositions sont prévues pour cet été et cet automne, dont une participation au Salon international d’art contemporain de Libramont, plus communément appelé Libr’ART, du 23 septembre au 2 octobre et Art en Gaume à Etalle, du 29 octobre au 6 novembre, deux expositions en Belgique.

LO prépare déjà ses expositions 2012 et 2013. Ainsi, il présentera dans les années à venir une exposition personnelle intitulée “SO…LO”, une exposition “tellement LO”; une trentaine d’œuvres sur son thème de prédilection: les bateaux. L’esthétisme, l’harmonie et la quiétude sont trois éléments fondamentaux qui composent l’ensemble des œuvres de l’artiste. L’esthétisme dans les perspectives, l’harmonie dans les tons et la quiétude dans ses sujets. LO est fasciné par la mer et par les reflets dans l’eau qui font naître à chaque instant une autre image de la réalité, toujours en mouvement. La quasi absence de personnages dans ses sujets laisse croire à un monde de quiétude où l’imaginaire est roi. Les bateaux qu’ils soient au port, en mer, dans le feu de l’action d’une régate, qu’ils soient voiliers, barques ou paquebots, beaux ou rouillés, inspirent toujours une captivante majesté qui laisse le spectateur rêveur. Le peu de personnages met en valeur une liberté visuelle dans laquelle le public peut se placer au cœur même de l’œuvre exposée, comme s’il faisait partie intégrante de la scène. Ses compositions, souvent calculées sur le principe du nombre d’or, donnent un équilibre tranquille dans un mouvement suggéré par le sujet exprimé.

LO est un artiste occupé, sollicité, qui aime le contact avec le public qui le suit parfois d’une exposition à l’autre. Il est l’un des rares artistes au Québec à vivre essentiellement de sa peinture. Sa cote a triplé sur le marché de l’art international entre 2008 et 2011.

2016-11-30T04:02:39-04:00

Archives