Dreamcatcher, une oeuvre de SOFIA

Une oeuvre expliquée par l’herméneutique de l’art par HeleneCaroline Fournier, experte en art et théoricienne de l’art

 

Dreamcatcher est une oeuvre de 48 x 30 pouces. C’est une peinture réalisée par Sophie Lebeuf, alias SOFIA, qui utilise la technique de l’acrylique-bauxite. Ce rouge-orangé, terreux, caractérise sa palette de couleurs. Le jeu du clair-obscur produit un élan dynamique à sa composition qui n’est jamais statique. C’est la dualité d’oxyde rouge et de cobalt qui va, par la suite, supporter toute la composition de ses peintures. C’est une constante chez l’artiste, une signature qui lui est propre.

Tout spécialement dans cette oeuvre, le brun y est beaucoup plus présent. Il est tout naturellement associé à la terre et vient soutenir les zones bleues qui renvoient à l’élément « air » et, par extension, à l’immensité du ciel. Le chaud et le froid offrent ainsi un heureux mélange dynamique, une harmonie alchimique.

Le personnage anthropomorphique, à mi-chemin entre la femme et l’oiseau, sert de relation entre la terre et le ciel. Cette femme-oiseau, ballerine, symbolise la légèreté, la libération de la pesanteur terrestre. Dans plusieurs traditions anciennes, l’oiseau qui s’envole représente l’âme qui s’échappe du corps tel un souffle. Le personnage porte en elle ses propres filets qui ont capturé de petites perles bleues. Le filet symbolise toutes les capacités de l’humanité, personnifiée par cette danseuse qui ne peut voler d’elle-même. C’est pourquoi elle a besoin d’une balançoire reliée au ciel pour s’y mouvoir. Rythme d’alternance associée à la fertilité et à la fécondité, le mouvement évoque aussi un contexte chamanique directement lié au titre de l’œuvre : Dreamcatcher, capteur de rêves. Le rythme du balancement évoque celui du temps, cycle quotidien et cycle saisonnier, en même temps que celui du souffle. Les perles sont liées à l’eau et à la femme. Née des eaux ou née de la lune, trouvée dans une coquille, la perle représente le principe Yin qui est le symbole essentiel de la féminité créatrice tandis que la balançoire avec son mouvement d’ascension serait associé au Yang, au mouvement identifié au soleil.

La solide corde de la balançoire sépare verticalement la composition en trois. Elle relève de façon générale d’une symbolique d’ascension. Cette corde représente le désir de l’artiste de s’élever ; de se démarquer des autres artistes. Elle fait aussi référence à la corde du chaman qui sert à gravir les échelons du ciel. La division en trois du tableau touche à un nombre fondamental, extrêmement symbolique.

La fonction de la plume est liée, dans le chamanisme, aux rituels d’ascension céleste et donc de clairvoyance et de divination. La plume est aussi symbole d’une puissance aérienne, libérée des pesanteurs de ce monde.

Les bandes de cuir qui ceinturent le personnage forment son vêtement, sa deuxième peau. Elles relient et rassurent, elles confortent et donnent force et pouvoir. La ceinture a un pouvoir initiatique par elle-même dans plusieurs traditions anciennes. Elle offre protection, purification et force.

La part de rêve dans cette œuvre picturale est importante. Le personnage suggère une aventure individuelle, profondément ancrée dans l’intimité de la conscience de l’artiste dont l’esprit animal pourrait être l’aigle. « L’interprétation des rêves est la voie royale pour parvenir à la connaissance de l’âme », disait Freud. Le rêve échappe à la volonté et à la responsabilité, du fait que sa dramaturgie nocturne est spontanée et incontrôlée. La conscience des réalités s’oblitère, le sentiment d’identité s’aliène et se dissout. Dreamcatcher appelle au rêve éveillé devant l’œuvre admirée.

L’œil est tout naturellement, quasi universellement, le symbole de la perception intellectuelle. Il faut donc considérer cet œil unique comme l’outil de la Connaissance qui, par son ouverture, nous interpelle à voir au-delà de toutes choses afin d’en percevoir la vérité au-delà des apparences.

SUR INTERNET
voir son dossier d’artiste

Dreamcatcher, acrylique-bauxite, 48×30 pouces – oeuvre de Sophie Lebeuf (SOFIA)

2021-03-16T19:51:40+00:00

Archives