Archives

Paul-René Duchesne. Pour l’amour de la nature

Cet article s’inscrit dans un projet de grande envergure qui s’appelle “Projet Inst’Art Ateliers” qui propose au public de deux continents différents la visite sur rendez-vous d’ateliers d’artistes. Débuté en 2014, ce projet a été présenté mensuellement sur Info-Culture et s’est poursuivi en 2015 et en 2016.  Cette initiative est celle d’HeleneCaroline Fournier. Tous les ateliers des artistes sont répertoriés sur le site Répertoire des Ateliers.

Né en 1944 à Lac-à-la-Croix, au Lac Saint-Jean, Paul-René Duchesne dessine depuis sa plus tendre enfance. Sa matière favorite à l’école était les arts plastiques. Dès son jeune âge, il s’évadait en forêt avec crayon et cahier pour dessiner. Il a débuté la peinture entre 20 et 25 ans, mais la fibre artistique était là depuis plusieurs années déjà. Il a débuté par le fusain, le pastel sec et la plume pour, ensuite, enchaîner avec l’huile et l’acrylique. C’est sur le bord de la Rivière-des Mille-Îles à Laval qu’est née son inspiration pour la peinture animalière. L’attrait pour l’art amérindien le conduit aussi à peindre des portraits et des scènes de la vie autochtone. Depuis de nombreuses années, Paul-René Duchesne donne des cours privés et semi-privés de peinture animalière à son atelier «Poils et Plumes» qui est situé à Roberval. L’atelier-galerie est le lieu de création et d’exposition de l’artiste, particulièrement très connu dans la région du Saguenay-Lac-Saint-Jean. Son amour pour la nature sauvage l’a mené de forêt en forêt et de lac en lac. A travers sa peinture, il exprime la sérénité de la faune et de la flore desquelles il se sent proche. Au fil du temps, il a été président d’honneur de divers symposiums à travers le Québec et a été élu «artiste coup de cœur du public». Depuis 1990, il a participé à de nombreuses expositions au Québec, tant en galerie que dans des expositions personnelles et collectives dans des endroits publics. A l’heure actuelle, son travail se retrouve sur deux continents ainsi que dans plusieurs réserves amérindiennes. Paul-René Duchesne est un artiste autodidacte, qui exprime la liberté, partageant généreusement son amour de la nature avec le public.

Paul-René Duchesne

Paul-René Duchesne

Paul-René Duchesne

Son atelier fait 12 x 20 pieds. C’est un lieu de travail qui est suffisamment grand pour combler ses besoins d’artiste peintre et de professeur de peinture. Une table à dessin est son coin de prédilection pour peindre. Une autre table est disposée pour ses étudiants. Une partie de son atelier est donc pour le travail, une autre est pour exposer. En effet, le lieu fait également office de galerie d’art avec un éclairage mettant le tout en valeur. Son inspiration, il la puise à la source du Lac Saint-Jean. «C’est certain que les environs et le Lac m’influencent en tant que peintre animalier». Le Lac Saint-Jean est le berceau de l’artiste ; il l’a vu naître et grandir. «Même quand je demeurais sur la rive nord de Montréal, à Laval, j’y ai trouvé mon inspiration en tant que peintre animalier». Chaque printemps, sur la Rivière-des Mille-Îles, l’artiste et sa conjointe partaient en canot. «Tous les beaux sujets que nous avons pu apercevoir, c’était magique!»

L’artiste travaille dans un demi sous-sol et, par conséquent, à la lumière artificielle. Toutefois, il a choisi des néons «lumière du jour» qui diffusent une lumière plus naturelle que la plupart des néons standards. «C’est certain qu’une lumière naturelle est plus efficace dans mon travail, mais celle que j’utilise me convient pour le moment». L’artiste travaille autant le petit format que le grand format en atelier. L’espace en atelier n’a aucune incidence directe sur le type de peinture que l’artiste réalise. Tantôt il travaille sur table, tantôt sur chevalet. Il utilise son espace selon ses besoins.

Pour Paul-René Duchesne, son atelier est un refuge quand il veut travailler isolé du bruit, mais il est surtout un lieu de rencontre et de partage. Il travaille dans le silence ou avec une musique relaxante. Il y passe la majeure partie de son temps ; entre 30 et 40 heures par semaine, parfois plus. La période la plus intensive est l’hiver, pendant les longs mois, quand il n’enseigne pas et qu’il y a moins d’activités en extérieur. Lors de symposiums, l’artiste peut peindre devant public. «Au début, cela m’incommodait, je me sentais observé (…) aujourd’hui, ce n’est plus pareil. Je ne m’en rends même plus compte».

Son atelier «Poils et Plumes» est situé au 89, avenue Sainte-Angèle à Roberval. Il est ouvert sur rendez-vous.  Paul-René Duchesne est membre du Regroupement des Artistes et Artisans de Roberval (RAAR). Quelques images de son atelier sont diffusées sur Flickr et Instagram. Consultez aussi sa page sur le Répertoire des ateliers.

2016-11-30T04:02:33+00:00