Archives

Dans le monde de l’art à 9 ans

Mégane Fortin: Une enfant prodige

Mégane Fortin est née à Québec en 2007. Elle a toujours été passionnée par les couleurs et le dessin. Puis, à l’âge de 7 ans, elle débute la peinture en compagnie de l’artiste franco-canadien Maurice Louis.

Tout a commencé en 2015, alors que la Ville de Stoneham-et-Tewkesbury demande à Maurice Louis d’organiser des ateliers d’initiation de peinture abstraite pour les enfants de la ville. Mégane fait partie de ceux qui s’inscrivent aux ateliers. Pendant 10 semaines, chaque dimanche, Mégane développe une véritable passion pour la peinture abstraite. Suite à cet atelier, pendant un an, elle suit d’autres cours en art et explore ainsi de nouveaux médiums, mais c’est indéniablement la peinture abstraite qui retient toute son attention.

En 2016, la mère de Mégane demande à Maurice Louis de devenir son professeur privé et une nouvelle aventure artistique débute. Avec son mentor, en 18 mois, elle signe 19 toiles de son nom d’artiste: MEG.

Pendant deux mois, du 25 mai au 16 juillet 2017, l’élève et le maître exposent en duo à la Bibliothèque Jean-Luc-Grondin, située à Stoneham-et-Tewkesbury, en banlieue de Québec. Cette exposition va ainsi révéler la jeune artiste au public québécois. Leur exposition est d’une telle ampleur que toutes les oeuvres de MEG se sont vendues en quelques jours. Plusieurs d’entre elles ont notamment été acquises par des collectionneur européens dont certaines en territoire européen.


Article originellement publié
sur le HuffPost Québec

Le public est véritablement touché par ses oeuvres empreintes d’émotions. Certains acheteurs vont jusqu’à lui écrire des lettres pour témoigner de leur expérience à côtoyer ses oeuvres. Les bienfaits ressentis vont bien au-delà de l’appréciation artistique et/ou esthétique.

Lors du vernissage de leur exposition, le maire Robert Miller a annoncé que la Ville de Stoneham-et-Tewkesbury allait acheter l’une des oeuvres de la jeune prodige – une première pour la Municipalité. « C’est très important pour un artiste d’être reconnu par son milieu« , déclare le maire lors du vernissage devant la foule. Il ajoutera également: « Mégane, du haut de tes neuf ans, tu fais preuve de beaucoup de courage et de détermination. Je te souhaite de poursuivre sur cette route ! » L’artiste a généreusement offert l’une de ses créations à l’école primaire qu’elle fréquente.

Pendant cette première expérience « officielle », MEG passe dans les journaux, à la radio et à la télévision, notamment à l’émission Denis Lévesque, dans une entrevue de 10:30 minutes, à Salut Bonjour, à Pleins feux sur Québec, où elle a peint en direct, au bulletin de nouvelles de Radio-Canada, etc. La suite est encore plus étonnante car les oeuvres de MEG seront éventuellement exposées à Miami, à Los Angeles et à San Francisco. Plusieurs galeries en Europe se montrent déjà intéressées à exposer cette jeune artiste qui n’a que 9 ans ! Pour le moment, elle n’exposera qu’aux États-Unis, aux côtés de son artiste préféré, ami et professeur: Maurice Louis.

Parallèlement, celui-ci exposera MEG dans sa galerie privée, à Lac-Beauport près de Québec, dans laquelle les deux artistes se retrouvent quelques fois par mois pour créer.

« La peinture me permet d’exprimer mes émotions« , explique Mégane. « Pour moi, chaque couleur est une émotion« . Interrogée sur ce qu’elle allait faire avec tout cet argent découlant des ventes de ses tableaux, elle hausse les épaules et sourit. Elle n’a pas le droit de s’en servir. L’argent sera placé en attendant qu’elle soit plus vieille.

La jeune artiste de Stoneham développe de plus en plus son propre style sous le regard avisé de son mentor qui est le premier à dire qu' »elle a des réflexes impressionnants« . MEG prend du recul avant d’appliquer la couleur. « Elle regarde sa toile sous différents angles avant de continuer« . L’harmonie et l’équilibre des masses démontrent qu’elle sait ce qu’elle fait. Conscient du potentiel de sa protégée, Maurice Louis, est fasciné par cette jeune demoiselle qui a des étoiles dans les yeux dès qu’elle s’approche d’une toile.

« On dirait que je suis libre ! Moi, j’aime créer des choses, j’aime travailler avec les couleurs et faire de grands mouvements avec mes bras. J’aime aussi m’approcher de ma toile pour peindre puis me reculer pour voir le résultat. J’ai tout plein de choses dans ma tête, des idées de ce que je veux peindre« . La peinture abstraite est une forme d’expression de ses émotions. L’art est essentiel à son équilibre personnel.

Bien que son rêve serait de voyager avec ses toiles et d’être reconnue au niveau international, ce qui l’importe, pour le moment, c’est de s’amuser avec les couleurs.

Détails: www.mauricelouis.com/meg/

2017-07-12T01:49:56+00:00