Archives

Comprendre nos chefs-d’œuvre – L’art en héritage : Ron Moppett et Damian Moppett

L’exposition qui vient de débuter au MBAC, qui est présentée jusqu’au 10 septembre 2017, intitulée Comprendre nos chefs-d’oeuvre – L’Art en héritage: Ron Moppett et Damian Moppett, met en lumière des créations artistiques de deux artistes qui ont pris des voies différentes pour devenir, chacun à leur manière, des figures marquantes du monde de l’art contemporain canadien.

Le travail du peintre Ron Moppett et de son fils, l’artiste multidisciplinaire Damian Moppett, se rapproche et se dissocie de manière intrigante, au fil des générations. Convergences et divergences se réunissent donc pour offrir au public des perspectives originales sur le sens et sur la pertinence contemporaine de cet espace central – l’atelier – d’où émergent la peinture, la sculpture et le dessin. L’exposition met en évidence l’approche esthétique respective des deux artistes tout en soulignant l’importance du mécénat.

Pour Ron, les matières premières – peinture, toile, carton et objets de toutes sortes – sont réunies dans l’atelier pour être transformées en tableaux, en sculptures ou en un agencement hybrides des deux. Pour Damian, il n’existe pas de règles établies quant au rôle de l’artiste ou au caractère sacré de l’atelier. Ces aspects sont plutôt liés aux systèmes esthétiques, économiques, sociaux, etc. qui s’expriment à travers les galeries, les musées, les catalogues, les médias, la critique et le marché de l’art.

Comprendre nos chefs-d’oeuvre – L’Art en héritage: Ron Moppett et Damien Moppett reprend de nombreux thèmes et sujets divers.

Avec une carrière qui s’étire sur plus de 50 ans, Ron Moppett est un artiste contemporain très connu au Canada. Célèbre non seulement pour ses oeuvres sur de multiples panneaux, ses murales et ses sculptures qui débordent de vie, il l’est également pour son travail d’enseignant, de conservateur et de directeur de galerie. Employant un vocabulaire artistique distinct, mariant abstraction et figuration, ses oeuvres dépassent bien souvent les limites de leur cadre, en combinant la peinture à l’huile et à l’acrylique à un éventail disparate d’objets et de matériaux. Les méthodes de travail de Ron Moppett s’articulent donc autour du langage et d’une logique propres à la création d’une image contemporaine.

Damian Moppett, quant à lui, utilise surtout la peinture. Sa démarche est plus conceptuelle par nature que celle de son père. Né à Calgary, Damian Moppett a étudié à l’Emily Carr College of Art and Design – aujourd’hui l’Emily Carr University of Art + Design – et à l’Université Concordia. Il est revenu plus tard à l’Emily Carr College en tant que professeur. Il expose à travers le Canada selon une démarche artistique qui s’inscrit dans un dialogue entre la photographie et l’image en mouvement.

Dans cette exposition, le père et le fils forment un tout indissociable.

Dans cette exposition, le père et le fils forment un tout indissociable. Ron et Damian partagent en effet un intérêt pour le rôle de l’artiste et pour l’importance de l’atelier en tant qu’inspiration créative, empruntant des éléments de l’histoire de l’art et de la vie quotidienne pour construire leurs oeuvres.

Le Musée détient un vaste ensemble d’oeuvres des deux artistes; un fonds qui s’est enrichi au fil des années grâce à leurs précieux dons et, plus récemment, à la générosité de mécènes et à l’appui de la Fondation du MBAC.

L’exposition est présentée au public jusqu’au 10 septembre 2017 en salle C-218.

 

Paru sur le HuffPost Québec le 31 mai 2017

2017-06-02T16:43:27+00:00